Petite ville, grande initiative: la commune de Bečej (SRB)



 

Petite ville, grande initiative : la commune de Bečej, une ville qui se soucie de la promotion de l’égalité des genres.

Petite par sa taille mais grande par son ambition, la commune de Bečej, située dans la province de VoÏvodine, en Serbie, et signataire de la Charte européenne pour l’égalité depuis janvier 2017, a suivi un processus très inclusif pour élaborer son inspirant plan d’action local pour l’égalité. Voici un retour sur la façon dont la commune a réussi à atteindre cet objectif !

 

Afin de s’assurer que le plan d’action refléterait correctement la volonté et les besoins de la communauté, la municipalité a créé un groupe de travail réunissant des représentants de l’administration locale, des institutions et des organisations de la société civile. La coopération établie a été enrichie par l’organisation d’autres activités dans la commune autour du thème de l’égalité des genres : dans les lycées, par exemple, les enseignants ont travaillé avec les élèves sur le thème du féminisme et ont présenté leurs recherches lors d’un événement organisé dans le cadre de leurs études. Le théâtre local a également pris part à l’effort collectif en accueillant plusieurs spectacles et ateliers sur les thèmes du féminisme et de la lutte contre les stéréotypes de genre.

 

Pour impliquer davantage les citoyens et entendre les voix des femmes, le groupe de travail a convenu de procéder à des enquêtes auprès des citoyens afin de sélectionner certains objectifs stratégique pour le plan d’action. Les objectifs prioritaires ont ainsi été définis comme suit :

  • Améliorer la sécurité des citoyens
  • Améliorer la situation des femmes dans les zones rurales
  • Améliorer les services publics
  • Augmenter les opportunités pour les femmes et les filles de faire du sport
  • Améliorer la capacité des collectivités territoriales à intégrer efficacement la dimension de genre dans la mise en œuvre des politiques et des programmes

 

(Simultanément au plan d’action, la commune a élaboré un plan de budgétisation sensible au genre, une nouvelle obligation dans le système serbe. En collaboration avec un consultant expert, les participants à ce projet ont montré un grand intérêt et un grand enthousiasme à l’idée d’apprendre quelque chose de nouveau, et ce malgré les difficultés rencontrées.)

 

Une fois la version préliminaire du plan d’action finalisée et partagée avec les citoyens, le conseil municipal a lancé le processus d’auditions : un débat public a été organisé de juillet à septembre 2018 pour entendre les voix de tous les citoyens intéressés. Constatant le succès du document auprès de la communauté, l’assemblée municipale de Bečej a adopté le plan d’action lors de sa session du 14 décembre 2018.

 

L’approche de Bečej ne ressemble à aucune autre en Serbie: en effet, un effort particulier a été fait pour que les femmes de tous âges, origines et nationalités bénéficient directement de ces activités. En outre, les réunions étaient ouvertes aux secrétaires des communautés locales ainsi qu’aux représentantes des associations de femmes rurales, qui y assistaient : ainsi, un intérêt et une attention particuliers ont été accordés au thème des soins aux personnes âgées dans les campagnes ainsi qu’à l’organisation de programmes culturels dans les zones rurales. L’une des plus grandes réussites de ce travail a donc probablement été son caractère inclusif dès le début : tout le monde a été invité à participer et il en est résulté un sens de la communauté plus fort autour d’un objectif commun à atteindre et de la responsabilité de chacun dans sa mise en œuvre.


facebook

Good practices