La ville de Francfort – entretien



La ville de Francfort – Entretien 04/11/2014

 

Entretien avec Stephanie Kursen Camara – Chargée de mission, responsable de la mise en œuvre de la Charte européenne pour l’égalité au département des femmes à la ville de Francfort.

 

Signature de la charte : le 8 mars 2012

 

Contexte de la signature de la charte : L’initiative de la signature de la charte est venue de la maire précédente chargée des questions liées à la femme, Mme Jutta Ebeling. Lorsqu’elle a quitté son poste en 2012, elle voulait marquer les esprits en signant la charte.  La ville de Francfort était déjà bien informée sur la charte grâce à Mme Gabriele Wener (chef du département des femmes à Francfort) qui a participé et contribué en tant qu’experte à l’élaboration de la charte en 2006.

La ville de Francfort travaille depuis longtemps sur l’égalité femmes-hommes et sur les questions liées aux droits des femmes, grâce à un important soutien politique. La ville de Francfort a eu trois femmes  responsables politiques (une maire et deux adjointes au maire), ce qui a influencé les politiques de la ville.

Stephanie Kursten Camara a commencé à travailler au département des femmes en 2013. Elle travaille à temps plein et exclusivement sur la mise en œuvre de la Charte européenne pour l’égalité. De plus, la ville de Francfort a un budget spécifique destiné à la mise en œuvre de la Charte européenne pour l’égalité.

 

Organisation du travail sur l’égalité dans la ville de Francfort :

Dans la ville de Francfort, deux départements travaillent sur l’égalité femmes-hommes ; le bureau de l’égalité chargé du travail sur l’égalité au sein de l’administration municipale et le département des femmes de la ville de Francfort chargé des questions « externes » relatives à l’égalité et concernant les citoyens et le gender mainstreaming.

 

Elaboration du plan d’action :

Afin de rester claire et concise, la ville de Francfort a décidé de se concentrer sur un seul sujet par plan d’action. Lorsque le sujet a été choisi, le département des femmes s’est penché sur les recommandations présentées dans la stratégie Europe 2020 pour l’Allemagne. Un des sujets mentionnés était « l’égalité et la participation des femmes sur le marché du travail ». C’est une question importante en Allemagne, d’autant plus que les femmes sont surreprésentées parmi les employés à temps partiel (80% des emplois à temps partiel sont occupés par des femmes)

 

Le processus d’élaboration :

Etant donné que la ville de Francfort avait déjà beaucoup travaillé sur les questions internes liées à l’égalité, travailler sur la charte semblait être l’opportunité d’élargir son travail et de lui donner un nouveau souffle. La ville de Francfort voulait que l’élaboration du plan d’action soit un processus participatif encourageant, associant de nombreux acteurs. C’est pourquoi elle a décidé d’organiser trois ateliers et d’y inviter un grand nombre de parties prenantes provenant de différents secteurs, associations, centres d’aide à l’emploi, grandes banques et entreprises, syndicats, universités, organisations sociales et le secteur culturel.

 

La mise en œuvre du plan d’action

Seules les actions menées par les participants eux-mêmes seront mises en œuvre. Toutes les ressources proviendront de la communauté de pratique ainsi formée. En créant des conditions favorables, en apportant son soutien et en assurant le suivi de la mise en œuvre du plan d’act

La ville de Francfort travaille depuis longtemps sur l’égalité femmes-hommes et sur les questions liées aux droits des femmes, grâce à un important soutien politique. La ville de Francfort a eu trois femmes  responsables politiques (une maire et deux adjointes au maire), ce qui a influencé les politiques de la ville.

Stephanie Kursten Camara a commencé à travailler au département des femmes en 2013. Elle travaille à temps plein et exclusivement sur la mise en œuvre de la Charte européenne pour l’égalité. De plus, la ville de Francfort a un budget spécifique destiné à la mise en œuvre de la Charte européenne pour l’égalité.

 

Organisation du travail sur l’égalité dans la ville de Francfort :

Dans la ville de Francfort, deux départements travaillent sur l’égalité femmes-hommes ; le bureau de l’égalité chargé du travail sur l’égalité au sein de l’administration municipale et le département des femmes de la ville de Francfort chargé des questions « externes » relatives à l’égalité et concernant les citoyens et le gender mainstreaming.

 

Elaboration du plan d’action :

Afin de rester claire et concise, la ville de Francfort a décidé de se concentrer sur un seul sujet par plan d’action. Lorsque le sujet a été choisi, le département des femmes s’est penché sur les recommandations présentées dans la stratégie Europe 2020 pour l’Allemagne. Un des sujets mentionnés était « l’égalité et la participation des femmes sur le marché du travail ». C’est une question importante en Allemagne, d’autant plus que les femmes sont surreprésentées parmi les employés à temps partiel (80% des emplois à temps partiel sont occupés par des femmes)

 

Le processus d’élaboration :

Etant donné que la ville de Francfort avait déjà beaucoup travaillé sur les questions internes liées à l’égalité, travailler sur la charte semblait être l’opportunité d’élargir son travail et de lui donner un nouveau souffle. La ville de Francfort voulait que l’élaboration du plan d’action soit un processus participatif encourageant, associant de nombreux acteurs. C’est pourquoi elle a décidé d’organiser trois ateliers et d’y inviter un grand nombre de parties prenantes provenant de différents secteurs, associations, centres d’aide à l’emploi, grandes banques et entreprises, syndicats, universités, organisations sociales et le secteur culturel.

 

La mise en œuvre du plan d’action

Seules les actions menées par les participants eux-mêmes seront mises en œuvre. Toutes les ressources proviendront de la communauté de pratique ainsi formée. En créant des conditions favorables, en apportant son soutien et en assurant le suivi de la mise en œuvre du plan d’action, le département des femmes soutiendra activement ce mouvement.

 

Durée du plan d’action :

Il a été décidé que l’élaboration du plan d’action prendrait 2 ans et que la période de mise en œuvre prendrait également 2 ans. Le plan d’action de Francfort sera officiellement lancé en 2015 et s’étalera de 2015 à 2016. L’évaluation se fera en 2017 pendant que la ville commencera à rédiger le second plan d’action. 

   


facebook

Good practices